Pilote officiel Citroën Racing en Championnat du Monde des Rallyes, Stéphane Lefebvre a connu une ascension rapide vers le sommet. Retour sur les temps forts depuis ses premiers rallyes…

2018

Stéphane participe au développement de la nouvelle C3 R5 avant de recevoir la responsabilité de la promouvoir dans le cadre très concurrentiel du WRC2. Son programme le mène sur sept manches du mondial et il signe son premier podium au Portugal. En parallèle, Stéphane remporte la première manche du Championnat de France des Rallyes Asphalte, la finale du Championnat de France des Rallyes Terre ainsi que le Rallye du Condroz.

2017

Stéphane se voit confier une Citroën C3 WRC pour le retour officiel de Citroën au sein du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Dans les points dès le Monte-Carlo, il égale le meilleur résultat de sa carrière en mondial en se classant cinquième en Pologne. Il participe également aux Legend Boucles de Bastogne ou encore au Rallye de Béthune, où il s’impose. 

2016

Désormais secondé par Gabin Moreau, Stéphane est enrôlé au sein de l’équipe Abu Dhabi Total World Rally Team pour un programme partiel en WRC. Cinquième au Monte-Carlo, il réalise également de bonnes performances au Portugal et en Pologne. Malgré une violente sortie de route en Allemagne, il retrouve le volant de la DS 3 WRC au Pays-de-Galles pour signer un nouveau top 10. En fin de saison, Stéphane est confirmé par Citroën Racing comme un des pilotes des Citroën C3 WRC en 2017.

2015

Au volant de la DS 3 R5, la saison débute sur la plus haute marche du podium avec une victoire WRC2 au Monte-Carlo. La saison permet à Stéphane de progresser vers le sommet du rallye mondial : il passe par la DS 3 RRC avant de disputer ses premiers rallyes sur une WRC. Dans le top 10 en Allemagne et en Grande-Bretagne, il marque ainsi ses premiers points en Championnat du Monde.

2014

Cette saison se révèle extrêmement prolifique pour Stéphane ! Après avoir lancé sa saison avec une victoire en 208 Rally Cup au Rallye du Touquet, il brille en ERC Junior (sur une 208 R2) et en FIA Junior WRC (sur une DS 3 R3). Il remporte les deux titres internationaux et ne tarde pas à franchir l’échelon supérieur. En fin de saison, Citroën Racing confie à Stéphane le volant d’une DS 3 R5 au Rallye de Grande-Bretagne.

2013

Poursuivant au  sein de la formule de promotion Peugeot Sport, Stéphane s’impose à Auxerre et décroche deux autres podiums. Il termine à nouveau deuxième du classement général et vainqueur des Juniors. En ERC, il termine deux fois sur le podium du classement « deux roues motrices », toujours au volant d’une 208 R2. Au sein de l’Equipe de France FFSA, il dispute le Rallye de France, son premier rallye de Championnat du Monde !

2012

Stéphane poursuit son engagement en Volant 207, avec des résultats en progression. Il monte sur le podium à six reprises, dont une fois sur la plus haute marche à domicile, au Rallye du Touquet ! En course pour le titre jusqu’à la dernière manche, il termine deuxième du classement général et s’impose chez les Juniors. Récompensé par un volant officiel Peugeot Sport, cette distinction lui ouvre les portes de l’ERC pour la saison suivante.

2011

Toujours au volant de la Twingo R2, Stéphane débute sa saison par une victoire de classe au Rallye Monte-Carlo. Il se dirige ensuite vers le Volant 207, qui se dispute à la fois sur terre et asphalte. Lors de cette saison d’apprentissage, il termine sixième du classement général. Il dispute également quelques épreuves de la Coupe de France, avec notamment une victoire en R2 au Rallye du Ternois.

2010

Après avoir développé son sens de la compétition en karting, Stéphane dispute enfin son premier rallye ! Au volant d’une Clio, il s’engage au Rallye de la Lys avant d’opter pour le Trophée Renault Twingo R2. Il termine deuxième de la première manche avant de s’imposer au Limousin. Malgré des problèmes mécaniques en fin de saison, il termine sur le podium final.