Grands animateurs de la catégorie, avec notamment un scratch dans la célèbre spéciale de Panzerplatte, Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau ont à nouveau joué de malchance en finissant huitième du WRC2 en Allemagne.

Stéphane Lefebvre
« Nous avons encore une fois montré de belles choses, en réalisant notamment, après notre première crevaison, LA remontée du rallye, depuis la quinzième place jusqu’à la deuxième. C’est forcément frustrant de ne pas être récompensé par un résultat mais je suis convaincu que lorsque nous parviendrons à mettre tout bout à bout, nous jouerons la victoire de catégorie avec la C3 R5. »

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing
« Je regrette évidemment que Stéphane et ait manqué de réussite. Nous avons encore besoin d’engranger de l’expérience avec la C3 R5 et chaque kilomètre effectué sur les rallyes du Mondial, tous plus spécifiques les uns que les autres, nous permettent de progresser. Il faut toutefois souligner que Stéphane a encore signé un meilleur temps, qui plus est dans l’ES la plus dure du week-end, et qu’il s’est battu pour la suprématie de la catégorie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *